assurances automobile suisse economiser conseils
Assurances

Assurances auto en Suisse: les 11 meilleurs conseils à connaître

10 juillet 2024 - Daniel Dreier

Vous cherchez des possibilités de réduire les coûts liés à votre assurance automobile en Suisse? Le guide suivant de moneyland.ch vous révèle ci-après les meilleures astuces qu’il faut connaître pour économiser.

En tant qu’automobiliste, vous n’échappez pas au paiement de vos frais d'assurance. Une assurance responsabilité civile automobile est obligatoire. En outre, une assurance casco partielle ou complète peut être utile si vous possédez une voiture neuve ou chère.

Les assurances automobiles ont un prix. Selon les statistiques de la Finma, les Suissesses et les Suisses ont déboursé plus de deux milliards de francs en 2022 pour payer la seule assurance responsabilité civile automobile. Au cours de la même période, les dépenses totales pour les assurances automobiles en Suisse se sont élevées à pas moins de six milliards de francs.

moneyland.ch dresse ci-dessous une liste de 11 façons d'économiser sur les assurances automobiles en Suisse.

1. Laisser de côté les assurances inutiles

Commencez par vérifier quels sont les assurances dont vous avez vraiment besoin. Si vous conduisez une vieille voiture qui dispose d’une valeur de revente relativement faible, une assurance casco partielle ou complète n’en vaut normalement pas la peine. Et vous n’avez besoin d’une assurance occupants que si tous les autres passagers du véhicule ne sont pas couverts par l’assurance-accidents obligatoire. De même, si les effets personnels que vous emportez en dehors de chez vous sont déjà couverts par votre assurance ménage, vous n’avez alors pas besoin d’une assurance supplémentaire pour les objets qui se trouvent dans votre voiture.

Si vous êtes déjà enregistré auprès d’un service de dépannage (par exemple via un concessionnaire automobile ou un club automobile), vous n’avez alors pas besoin du service de dépannage proposé en complément des assurances automobiles. Selon les cas, il peut toutefois s'agir d’une solution plus avantageuse.

2. Comparer les primes

Selon l’opinion la plus répandue, les assurances automobiles suisses sont chères et les primes sont pratiquement les mêmes partout. Mais ce n’est pas le cas. Les primes de la police la plus chère peuvent être jusqu'à deux fois plus élevées que celles de la police la meilleur marché. C’est pourquoi il vaut la peine de prendre le temps de comparer les primes en ligne et de demander plusieurs offres. Ne souscrivez pas de police d’une durée supérieure à un an. Si vous concluez une police à plus long terme, vous ne pourrez ensuite pas passer facilement à une police plus avantageuse. Sur FinanceScout24, vous pouvez comparer les primes.

3. Profiter des rabais accordés aux membres

En tant que membre d'un club automobile, d’une association ou d’un syndicat, il se peut que vous ayez droit à un rabais sur votre assurance automobile.

Unia, par exemple, propose à ses membres un rabais chez Smile Direct. Swiss Leaders (anciennement appelée Organisation suisse des cadres, OSC) accorde à ses membres un rabais sur les assurances auto de Generali et de Zurich.

Les membres de l'Association suisse des propriétaires fonciers (APF) et de l'Association faîtière des enseignantes et enseignants suisses (LCH) peuvent profiter d'un rabais sur l’assurance véhicules auprès de Zurich Assurance. Les titulaires de la Migrol Private Card bénéficient, eux, de réductions chez Generali. De nombreux autres employeurs et associations ont conclu des partenariats similaires avec des assurances. Il peut donc être intéressant de demander des réductions.

4. Choisir une franchise plus élevée

À quelle fréquence recourrez-vous à votre assurance casco partielle ou complète? Si vous ne faites que rarement des réclamations, voire jamais, et que vous ne souhaitez vous assurer qu’envers des dommages importants, vous pouvez économiser beaucoup d’argent en optant pour une franchise plus élevée. Plus la franchise est élevée, plus les primes sont réduites.

5. Suivre des cours de conduite

Certains assureurs en Suisse accordent des primes réduites aux participants à un cours de conduite pour la sécurité routière.

La Mobilière, par exemple, offre non seulement des primes réduites aux personnes qui ont suivi un cours de sécurité routière mais elle prend également en charge 100 francs de frais pour la participation à de tels cours. Helvetia participe également aux frais de formation continue. De plus, les jeunes conductrices et conducteurs bénéficient de paliers de bonus sur leur assurance voiture Helvetia avec un système de bonus/malus (responsabilité civile et casco complète). Le TCS récompense, lui, les clientes et les clients qui suivent un stage de conduite volontaire en leur accordant jusqu’à 20 pour cent de rabais.

6. Choisir soigneusement son véhicule

L’achat d'un véhicule est souvent une décision émotionnelle. Toutefois, si vous n'êtes pas un grand fan de voitures et que vous souhaitez vous rendre de A à B au moindre coût possible, opter pour un véhicule avec des primes d’assurance peu élevées peut s'avérer économiquement judicieux.

En Suisse, les primes dépendent principalement de la taille de la cylindrée du véhicule. Plus le moteur est petit, plus les primes sont faibles. Certains assureurs accordent des rabais spéciaux aux véhicules à faible consommation, à ceux qui fonctionnent avec des carburants alternatifs ainsi qu’aux véhicules électriques. Generali accorde par exemple un rabais de prime de 20 pour cent pour les voitures électriques.

7. Utiliser des plaques d’immatriculation interchangeables

En Suisse, un jeu de plaques d’immatriculation peut être utilisé pour deux véhicules différents. Si vous possédez deux voitures et que vous ne les utilisez pas toutes les deux simultanément, vous pouvez alors simplement fixer vos plaques d'immatriculation interchangeables sur la voiture que vous utilisez à ce moment-là. Vous ne payez ainsi l’assurance responsabilité civile automobile obligatoire que pour le véhicule dont la prime est la plus élevée, tandis que la deuxième voiture est aussi assurée gratuitement.

Si vous avez, par exemple, une petite voiture que vous utilisez pour le travail en semaine et une voiture plus grande ou un camping-car que vous employez durant le week-end, vous pouvez facilement échanger vos plaques d'immatriculation entre le véhicule professionnel et le véhicule utilisé pour les loisirs. Vous économisez ainsi les primes d’assurance responsabilité civile pour un seul véhicule.

Si vous souhaitez avoir une assurance casco partielle ou complète, vous devez néanmoins souscrire une police séparée pour chaque véhicule. Cette assurance est intéressante pour les propriétaires de voitures neuves ou chères, afin qu'elles soient protégées aussi bien sur la route que dans l’entrée de leur lieu de résidence. Certaines compagnies d'assurance suisses accordent des rabais sur les polices multiples, c’est-à-dire lorsqu’au moins deux voitures sont assurées. Disposer d’une assurance casco complète n’est pas obligatoire - pour les voitures dont la valeur de revente est faible, il ne vaut généralement pas la peine de payer de telles primes.

8. Déposer les plaques d'immatriculation inutilisées

Si vous n’avez pas besoin de votre voiture ou de votre moto pendant une longue période (pendant de longues vacances, au cours d’un long voyage ou durant l’hiver), vous pouvez alors déposer vos plaques d'immatriculation au bureau local de la circulation. Tant que les plaques d'immatriculation sont déposées, vous n'avez pas besoin de souscrire une assurance responsabilité civile automobile.

La plupart des assureurs automobiles en Suisse suspendent leurs assurances responsabilité civile et casco complète aussi longtemps que vos plaques d'immatriculation sont déposées. Aussi bien chez Helvetia qu’auprès de Zurich, votre véhicule non utilisé reste assuré sans devoir payer de primes pendant douze mois au maximum contre les dommages survenant sur le domaine privé.

La Mobilière suspend vos polices d’assurance automobile pendant une durée allant jusqu’à neuf mois sans que vous n’ayez à payer des primes (sous réserve d'éventuels frais de dossier). Generali suspend votre assurance pendant six mois mais vous facture néanmoins la moitié des primes relevant de la casco partielle. Pendant la suspension, Smile Direct vous accorde 50 pour cent de rabais sur les primes de casco partielle et 100 pour cent de rabais sur l'assurance responsabilité civile et collision (casco complète).

9. Conduire prudemment

Comme la plupart des assureurs, les compagnies d’assurance suisses accordent des rabais sur les primes si vous n'avez pas d'accident pendant un certain temps. En règle générale, ces rabais ne sont valables que pour la période durant laquelle vous n'avez pas eu d’accident en restant chez le même assureur. Le simple fait de prouver que vous n’avez pas eu d'accident chez d'autres assureurs ne donne généralement pas droit à un rabais.

Les jeunes adultes qui restent exempts de dommages pendant trois ans se voient remboursés par Zurich 10 pour cent des primes payées. La plupart des autres assureurs, dont Smile Direct, Allianz et Helvetia, appliquent un système de bonus-malus avec lequel les primes augmentent ou diminuent en fonction de la fréquence des sinistres.

10. Lire ce qui figure en petits caractères

Avant de souscrire une assurance casco partielle pour votre voiture, vous devriez examiner attentivement ce qui est couvert ou non par celle-ci. Certains risques, comme l'incendie et la grêle, sont pris en charge par tous les assureurs. D'autres risques, comme le vandalisme et les dommages causés par des animaux, ne sont couverts que par certains assureurs. Vous devriez dès lors souscrire une assurance qui prend en charge les dommages auxquels vous êtes le plus susceptible d'être confronté. Opter pour une couverture d'assurance adéquate ne permet pas d’économiser immédiatement sur les primes, mais cela peut vous permettre d’économiser beaucoup d'argent en cas de sinistre.

11. Examiner les modèles basés sur le kilométrage

Depuis quelques années, il existe en Suisse des assurances automobile dont les primes sont calculées en fonction du kilométrage parcouru. L’offre «My Way» proposée par Zurich Assurance en constitue un exemple. Avec ce modèle, les primes varient en fonction de la distance que vous parcourez réellement. Si vous ne parcourez qu’un faible nombre de kilomètres, ce modèle d'assurance peut être plus avantageux que d’opter pour des primes annuelles forfaitaires.

Informations supplémentaires
Comparer les assurances auto maintenant
Conseils d'économie pour les automobilistes en Suisse
Assurance automobile: une protection contre les dommages survenant à l'étranger en vaut-elle la peine?
Abonnement automobile: un guide pratique

ASSURANCES AUTOMOBILE SUISSES: COMPARATIF

Trouvez maintenant l'assurance auto la moins chère

Comparez maintenant
COMPARATIF DES ASSURANCES MOTO SUISSES

Trouvez maintenant l'assurance moto la moins chère

Comparez maintenant
Comparatif de crédits en Suisse

Trouver le bon crédit maintenant

Comparez maintenant
Demandez maintenant gratuitement

Principales cartes de crédit

Carte de crédit gratuite

Swisscard Cashback Cards Amex

  • Sans frais annuels

  • En double exemplaire Amex & Visa/Mastercard

  • Avec retour d'argent

Carte de crédit gratuite

Migros Cumulus Visa

  • Sans frais annuels

  • Avec points Cumulus

  • Sans frais de change

Rédacteur Daniel Dreier
Daniel Dreier est rédacteur et expert des questions d'argent chez moneyland.ch.
S’inscrire gratuitement

Lettre d’information

S’inscrire gratuitement maintenant
Plus de 3 millions de données analysées

Aperçu de tous les comparatifs

Comparer maintenant gratuitement