geld anlegen niedrigzinsumfeld

Comment investir de l’argent dans un environnement de taux d’intérêt bas?

Comment investir au mieux son propre argent en présence de conditions d’intérêts basses? Les conseils de la rédaction Moneyland.

Les temps sont difficiles pour les épargnants suisses.

Les taux d’intérêt des comptes d’épargne de pilier 3a, des comptes de libre passage, des comptes d’épargne et des comptes privés sont à la baisse depuis 2008 déjà. Le renforcement de l’environnement de taux d’intérêt bas a encore accéléré le déclin des taux d’intérêt. L’annonce de taux d’intérêt négatifs par la BNS a provoqué une baisse supplémentaire des taux d’intérêt de grande envergure, qui tendent ainsi vers zéro.

Les taux d’intérêt des comptes d’épargne pour adultes restent en moyenne à 0,1%, les taux des comptes privés pour adultes à 0,01%, ceux des comptes d’épargne jeunesse à 0,75%, ceux des comptes de pilier 3a à 0,75%, les taux d’intérêt des comptes de libre passage à 0,35% et ceux des comptes d’entreprises à légèrement plus de 0%.

Le bilan des intérêts n’a pas meilleure figure dans le cas des obligations de caisse en franc suisse: des durées de 3 ans sont offertes pour un taux d’intérêt s’élevant seulement à 0,19% en moyenne, à 0,31% pour 5 ans et à 0,74% en moyenne pour des obligations de caisse bloquées sur une durée de 10 ans.

Que devrait donc faire l’investisseur avéré? La rédaction Moneyland a rassemblé quelques conseils vous permettant d’optimiser votre épargne.

Option 1: compte d’épargne

  • Les intérêts sont traditionnellement toujours légèrement plus élevés sur le compte d’épargne que sur le compte privé, ce dernier étant utilisé pour le trafic des paiements. En effet, les intérêts ont déjà atteint 0 pour cent dans le cas de nombreux comptes privés. En d’autres termes, il est préférable de déposer si possible les montants plus élevés sur le compte d’épargne et non pas sur le compte privé.
     
  • Malgré des intérêts inférieurs relativement au compte du pilier 3a par exemple, le compte d’épargne présente l’avantage de capitaliser des avoirs qui sont disponibles de manière plus flexible, contrairement à des formes plus rentables au niveau des intérêts, tels les comptes d’épargne du pilier 3a ou les obligations de caisse. Veuillez cependant noter les conditions de retrait et les délais de résiliation. La règle d’or suivante s’applique dans le cas des comptes d’épargne: plus le taux d’intérêt est élevé, plus les conditions de retrait sont strictes. Ces dernières sont présentées de manière transparente dans le comparatif Moneyland.
     
  • Les taux d’intérêt sont déjà bas pour les comptes d’épargne et pourraient encore baisser à l’avenir. Un comparatif individuel des comptes d’épargne en vaut néanmoins la peine, étant donné que des prestataires uniques offrent un taux d’intérêt nettement plus élevé.

Option 2: pilier 3a

  • La prévoyance facultative dans le cadre du pilier 3a offre l’avantage de déduire les montants versés des impôts.
     
  • Avantage supplémentaire: les taux d’intérêt sont en moyenne plus élevés que pour les comptes d’épargne. La tendance des intérêts est pourtant ici aussi à la baisse. Veuillez noter que de grandes différences existent entre les prestataires au niveau des intérêts. Vous trouvez le comparatif suisse des piliers 3a le plus complet sur moneyland.ch.
     
  • Désavantage des comptes de pilier 3a: seul un montant limité peut y être versé chaque année. Les avoirs du pilier 3a sont de surcroît généralement bloqués jusqu’à l'âge de la retraite. Vous trouverez des informations supplémentaires ici.

Option 3: obligations de caisse

  • Les taux d’intérêt y sont ici un peu plus élevés que pour les comptes d’épargne, du moins dans le cas des meilleurs prestataires d’obligations de caisse et pour des durées plus longues, tout en restant cependant à un niveau bas.
     
  • Des différences marquées existent entre les prestataires: un comparatif en vaut donc la peine. Le plus grand comparatif d’obligations de caisse de Suisse se trouve sur moneyland.ch.
     
  • Désavantage des obligations de caisse: les avoirs investis sont bloqués pendant la période souscrite.

Option 4: actions (ETF)

  • Les possibilités de rendement sont plus élevées dans le cas des actions que dans celui des intérêts d’épargne.
     
  • Les risques sont pourtant tout aussi remarquables. Vous pouvez subir des pertes selon le développement du marché. Les actions et les investissements apparentés sont donc uniquement adaptés aux investisseurs attirés par le risque.
     
  • Les cours des actions sont momentanément estimés comme élevés par de nombreux observateurs du marché. Le moment adéquat pour entrer en action n’est pourtant déterminé uniquement après coup.
     
  • Généralement, le principe en vigueur consiste à détenir des actions à long terme, c’est-à-dire dans un cas idéal au minimum pendant 7 à 10 ans, afin de pouvoir surmonter des crises éventuelles.
     
  • Prendre garde aux fonds coûteux et à ceux gérés activement. Examiner des alternatives plus avantageuses telles que les ETF en vaut la peine. Les gestionnaires de fortune en ligne basés sur les ETF pourraient également être une option.

Option 5: payer les impôts à l’avance

  • Selon le canton, vous pouvez profiter d’un taux d’intérêt s’élevant jusqu’à 2 pour cent si vous payez vos impôts suffisamment tôt.
     
  • Désavantage: une rémunération des paiements anticipés n’est malheureusement pas présente dans tous les cantons. Les possibilités de paiement sont en outre généralement limitées aux montants imposables vraisemblables. Vous trouverez des informations supplémentaires ici.

Option 6: propriété du logement

  • Les hypothèques fixes sont certes à nouveau légèrement à la hausse, mais stagnent toujours à un niveau très bas.
     
  • La valeur d’une propriété du logement est aussi soumise à des fluctuations – les investissements dans l’immobilier sont donc également liés à un risque.
     
  • La propriété du logement peut cependant être une option méritant l’attention dans le contexte d’intérêts actuel, à condition naturellement que les moyens financiers soient disponibles et que les critères d’acceptabilité soient remplis. Pour les investisseurs prospères, le logement en propriété à usage personnel entre en compte, parallèlement aux objets de rendement: vous pouvez qui plus est y vivre.

Règles d’or pour les investisseurs

Diverses autres possibilités d’investissement existent. Deux règles d’or prévalent cependant dans la plupart des placements:

  1. lors d’investissements ou de placements boursiers, le risque de pertes est proportionnel au rendement.
     
  2. lors d’investissements d’intérêts sans risque direct de pertes, les conditions de retrait sont d’autant plus strictes que le taux d’intérêt est élevé.

La rédaction Moneyland

Pour plus d'information:
Comparatif suisse des comptes d'épargne
Comparatif suisse des obligations de caisse
Comparatif suisse de trading

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.