credits erreurs frequentes moneyland ch

Crédits: sept erreurs fréquentes

Les crédits privés peuvent fournir les liquidités nécessaires pour financer des formations continues, l’achats d’équipements ou d’autres dépenses. En évitant les erreurs suivantes, vous pouvez tirer parti au maximum d’un crédit privé.

Beaucoup d’emprunteurs perdent leurs nerfs et de l’argent car ils ne parviennent pas à utiliser un crédit entièrement à leur avantage. Dans l’article qui suit, moneyland.ch explique sept erreurs que vous devez éviter en tant qu’emprunteur.

1. Ne pas rembourser à l’avance un crédit

La loi suisse sur le crédit à la consommation vous donne le droit de rembourser vos emprunts à tout moment – même avant l’échéance convenue du contrat. Les prêteurs n’osent pas vous sanctionner pour un remboursement effectué avant l’échéance. Ainsi, procéder à un remboursement anticipé des montants empruntés est tout à votre avantage, étant donné que les coûts d’un crédit augmentent aussi avec la durée de celui-ci. Ne suivez pas le plan de remboursement du prêteur si vous êtes en mesure de régler vos dettes plus tôt.

2. Emprunter des montants trop élevés

Il n’est pas rare que les bénéficiaires d’un crédit cèdent à la tentation d’emprunter un montant plus important que nécessaire. Ce n’est toutefois pas une bonne idée. Les crédits sont chers et ils le deviennent encore davantage plus vous empruntez d’argent. Payez vous-même toutes les dépenses que vous pouvez régler de votre propre poche. N’empruntez pas plus d’argent que ce dont vous avez réellement besoin, afin d’éviter des paiements d’intérêts élevés.

3. Ne pas comparer les offres

Les écarts de taux d’intérêt sont marqués entre les offres des prestataires en ligne les meilleur marché et celles proposées par les «requins du crédit» les plus chers. Même s’il semble évident de contracter un crédit auprès de sa propre banque, il vaut la peine de comparer les offres de crédits de tous les prestataires.

Une comparaison vous permet de trouver la meilleure offre et, dans le meilleur des cas, d’économiser des centaines de francs. Vous trouverez tous les fournisseurs de crédits en Suisse dans le comparatif de crédit de moneyland.ch

4. Ne pas remplacer un crédit

En tant qu’emprunteur, il ne vaut pas la peine de continuer à accepter de mauvaises conditions. Si vous trouvez un prêteur dont les taux d’intérêt sont significativement inférieurs à ceux que vous payez actuellement, vous devriez envisager un changement de prestataire. Remplacer un crédit peut en valoir la peine en fonction de l’importance de l’écart de taux d’intérêt et des frais exigés lors d’un changement de prestataire. Vous pouvez en apprendre davantage sur cette question dans le guide de moneyland.ch au sujet des rachats de crédits

5. Ne pas tenir compte des crédits en ligne

Limiter votre recherche de crédits aux seules filiales bancaires traditionnelles peut conduire à devoir payer davantage que nécessaire pour un crédit. Les crédits en ligne proposent aujourd’hui souvent les taux les plus avantageux. C’est pourquoi, il est important de comparer les conditions de toutes les sociétés qui proposent des crédits. Limitez-vous toutefois à choisir des prestataires suisses en ligne au bénéfice d’une licence, comme on les trouve dans le comparatif des crédits privés de moneyland.ch.

6. Emprunter avec des cartes de crédit

Déposer une demande de crédit peut être une tâche fastidieuse et nécessite de la patience. En comparaison, acheter à crédit au moyen d’une carte de crédit est très facile, rapide et en apparence anonyme. Il y a toutefois un hic: en effet, les cartes de crédit helvétiques facturent des intérêts qui peuvent être jusqu’à deux fois plus élevés que ceux des crédits bancaires (vous trouverez davantage d’informations au sujet des conditions des cartes de crédit dans le comparatif de moneyland.ch.

7. Se faire avoir par des escrocs

Internet grouille de toutes sortes de fournisseurs de crédits peu scrupuleux. Prenez garde aux offres qui sont trop belles pour être vraies et ne versez jamais d’argent à l’avance à de supposés prêteurs.

Piège particulièrement sournois: il arrive souvent que les escrocs opèrent à partir de l’étranger mais qu’ils achètent des sites web suisses afin de paraître plus sérieux. Les prestataires véritablement sérieux ne vous demandent jamais d’effectuer des versements préalables avant même d’avoir obtenu un crédit. Même les offres de firmes «sérieuses» situées hors de Suisse doivent être examinées avec soin, étant donné que ces prestataires ne sont pas soumis aux lois suisses.

Informations complémentaires:
Crédit: comparatif
Calculateur de crédit

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.