moyens de paiement comparaison suisse

Les moyens de paiement en comparaison suisse

Quels sont les avantages et les inconvénients des cartes de crédit, des cartes de débit, de l’argent liquide et des applications mobiles de paiement? Apprenez maintenant tout ce que vous devez savoir au sujet des moyens de paiement en Suisse et à l’étranger.

Le choix des moyens de paiement s’élargit constamment grâce aux offres proposées par les prestataires de services mobiles ou en ligne. Pour le consommateur, il devient en revanche toujours plus difficile de garder une vue d’ensemble en matière de moyens de paiements.

Dans le guide suivant, moneyland.ch explique les caractéristiques ainsi que les avantages et les inconvénients des moyens de paiement les plus importants. Vous avez aussi la possibilité d’obtenir par courriel un document PDF présentant une vue d’ensemble de ceux-ci sous forme de tableau en remplissant le formulaire figurant à la fin de l’article.

Le degré d’acceptation des moyens de paiement en comparaison

Avec l’argent liquide, il est possible de payer pratiquement partout, même si, en fonction des pays, seul un nombre limité de monnaies sont acceptées. Les cartes de crédit peuvent être utilisées dans de nombreux pays même s’il existe des différences selon les réseaux. Avec Visa et Mastercard, il existe ainsi beaucoup plus de points de paiement qu’avec American Express et Diners.

Il existe aussi des différences en ce qui concerne les cartes de débit («cartes EC»): avec V Pay de Visa, vous pouvez seulement payer en Europe alors que Maestro et Mastercard sont en principe acceptées partout. Avec la carte de débit de PostFinance, vous pouvez aussi retirer de l’argent dans les bancomats affublés des logos EUFISERV ou PLUS en dehors de Suisse mais vous ne pouvez en revanche pas effectuer d’achats. Apple Pay fonctionne en Suisse et à l’étranger à tous les points de paiement qui permettent de payer sans contact. Grâce à sa technologie intégrée MST, Samsung Pay bénéfice toutefois d’un degré d’acceptation encore plus large qu’Apple Pay.

Payer sur Internet

Alors que les cartes de crédit sont largement acceptées sur Internet, effectuer des paiements en ligne avec des cartes de crédit prépayées se heurte parfois à des restrictions. Les paiements sur Internet réalisés avec des cartes de débit de Maestro et de V Pay ne sont, la plupart du temps, pas possible – à l’exception de quelques échoppes en ligne dans certains pays. Avec la carte EC de PostFinance, vous pouvez certes effectuer des achats sur de nombreux sites Internet mais pas auprès des prestataires en ligne à l’étranger. Avec Apple Pay et Twint, les paiements sur Internet ne sont possibles que de manière limitée.

Les frais annuels en comparaison

Les frais annuels des cartes de crédit helvétiques varient entre 0 et 850 francs en ce qui concerne la carte Platinum la plus chère. S’agissant des cartes à prépaiement et des cartes de débit, la fourchette va de 0 à 60 francs. Apple Pay, Samsung Pay et Fitbit Pay ne prélèvent certes pas de frais annuels. Néanmoins, la carte de crédit ou la carte prépayée servant de dépôt à l’application de paiement peuvent aussi engendrer des coûts.

Les frais à l’intérieur du pays en comparaison

Les paiements effectués dans des commerces en Suisse sont généralement gratuits, quel que soit le moyen de paiement utilisé. Cela vaut aussi bien pour les cartes de crédit, de débit ou prépayées. Toutefois, il arrive encore que certains commerces ou des échoppes en ligne exigent un supplément pour les paiements avec des cartes de crédit.

Soyez attentifs lors de retraits d’argent en espèces: vous ne devriez jamais retirer d’argent liquide avec des cartes de crédit ou à prépaiement. Avec les cartes de crédit, des frais importants pouvant atteindre jusqu’à 4% (et au moins 5 à 10 francs par retrait) sont prélevés. Avec les cartes de débit, les retraits en argent liquide de francs suisses effectués auprès de bancomats d’établissements tiers coûtent souvent deux francs par retrait. Les retraits d’argent en espèces effectués auprès des bancomats de sa propre banque ne coûtent en revanche rien.

Les frais à l’étranger en comparaison

Pour les transactions réalisées en devises étrangères et à l’étranger, les frais constituent un facteur décisif. D’une part, car différents taux de change sont appliqués en fonction des moyens de paiement utilisés et selon les prestataires choisis. D’autre part, des frais différents sont prélevés en fonction des moyens de paiement et des prestataires choisis.

Pour les achats à l’étranger, des frais de traitement allant de 1,2 à 2,5% sont prélevés pour les cartes de crédit suisses. Pour les cartes de débit comme Maestro ou V Pay, les frais s’élèvent souvent à 1,50 franc (parfois jusqu’à 2,50 francs) – à quoi s’ajoutent encore selon la banque un autre prélèvement en pourcent (par exemple 0,5%). Chez Apple Pay et Samsung Pay, les frais des cartes qui servent de dépôt s’appliquent.

En revanche, vous ne devriez jamais effectuer des retraits d’argent liquide à l’étranger avec des cartes de crédit: dans ce cas, non seulement des frais de traitement sont prélevés mais il faut aussi tenir compte des coûts élevés qui s’appliquent lors de retraits d’argent liquide (souvent, au moins 10 francs par retrait).

Comment les paiements sans contact sont-ils vérifiés?

Un code NIP est exigé de la part du client pour les paiements sans contact réalisés avec des cartes de crédit ou de débit lorsque le montant dépasse 40 francs. Les paiements avec Apple Pay sont, eux, vérifiés, indépendamment de la somme concernée, au moyen d’un code NIP ou à l’aide des systèmes Touch ID ou Face ID. De son côté, Samsung Pay exige une empreinte digitale ou un code NIP, ce dernier étant aussi requis par Fitbit Pay.  Les paiements effectués avec Twint fonctionnent à l’aide du Bluetooth (Twint Beacon) ou au moyen d’un code QR. Un code NIP est nécessaire pour ouvrir l’application de Twint.

Avantages et inconvénients de l’argent liquide

«Cash is king»: l’argent liquide est toujours le moyen de paiement le plus apprécié en Suisse. Un avantage important de l’argent liquide est son anonymat: quand vous payez en espèces, vous n’êtes pas enregistré, au contraire des paiements effectués avec une carte ou une application.

Du point de vue de l’hygiène, l’argent liquide sous forme de pièces de monnaie ou de billets de banque n’est toutefois pas optimal. Un autre inconvénient de l’argent liquide est qu’il peut être relativement facilement volé ou perdu.

Avantages et inconvénients des cartes de débit

En comparaison des cartes de crédit, les cartes de débit («cartes EC» de Maestro, V Pay, PostFinance) présentent l’avantage que les frais prélevés lors de retraits d’argent liquide soient nettement plus bas. Même les achats réalisés à l’étranger sont souvent meilleur marché avec des cartes de débit s’il s’agit de grandes sommes plutôt que s’ils étaient effectués avec des cartes de crédit. A la différence des cartes de crédit, les cartes de débit n’incluent toutefois généralement pas de prestations particulières, telles que des remboursements effectués sous forme de cashback, des points de bonus ou des assurances. En outre, le degré d’acceptation des cartes de crédit est de généralement plus élevé. Sur Internet, vous ne pouvez généralement pas payer à l’aide de cartes de débit – à l’exception de la carte de PostFinance qui permet de payer dans de nombreux magasins en ligne en Suisse.

Avantages et inconvénients des cartes de crédit

Les cartes de crédit jouissent mondialement d’un haut degré d’acceptation – cela vaut en particulier pour les cartes de crédit Visa et Mastercard. En fonction des cartes choisies, celles-ci incluent de nombreuses prestations, des points bonus, des assurances ou des possibilités de remboursement sous forme de cashback. Les cartes de crédit qui incluent des services de type cashback ou des points bonus sont plus avantageuses pour les paiements effectués à l’intérieur du pays que les cartes de débit. En revanche, le principal inconvénient des cartes de crédit par rapport aux cartes de débit concerne les frais prélevés lors du retrait d’argent en espèces. Pour les paiements effectués à l’étranger, les cartes de crédit sont en outre généralement plus onéreuses que les cartes de débit lorsqu’il s’agit de grandes sommes.

Avantages et inconvénients des cartes à prépaiement

Les cartes à prépaiement suisses partagent de nombreux points communs avec les cartes de crédit et elles sont souvent émises par les mêmes prestataires. En comparaison des cartes de crédit, les cartes à prépaiement ont l’avantage de permettre un meilleur contrôle des dépenses – ce qui peut être un atout pour les jeunes. Toutefois, les cartes prépayées sont aussi souvent plus chères que les cartes de crédit. En règle générale, les cartes à prépaiement offrent moins de prestations que les cartes de crédit et bénéficient d’un moindre degré d’acceptation.

Les avantages et les inconvénients des applications de paiement mobile

Depuis quelques années, les applications de paiement mobiles ont le vent en poupe. Elles n’ont toutefois pas encore réussi à véritablement s’imposer en Suisse. Afin de pouvoir utiliser Apple Pay, Samsung Pay ou Fitbit Pay, vous devez fournir une carte de crédit ou à prépaiement. Toutefois, elles ne sont, de loin, pas encore toutes compatibles en Suisse.

Un autre inconvénient (lors de l’utilisation à l’étranger par exemple) se situe au niveau des frais élevés prélevés par les cartes servant de dépôt. Dans le cas de la solution bancaire helvétique Twint, le fait que celle-ci ne soit pas encore acceptée par de nombreux commerces en Suisse constitue un autre point négatif. A l’étranger, Twint n’est pas même utilisable du tout.

 

Si vous souhaitez obtenir une vue d’ensemble sous forme de tableau (PDF) présentant les caractéristiques ainsi que des avantages et inconvénients des différents moyens de paiement, vous pouvez l’obtenir en indiquant votre adresse ci-après.



Informations complémentaires:
Cartes de crédit
Utilisation de la carte de crédit: comparaison
Apple Pay en Suisse
Samsung Pay en Suisse
Acheter sur Internet avec des cartes de crédit
Carte de crédit ou carte de débit?

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.